Emile Zola

Rébarbatif, fastidieux, sordide… On entend souvent des qualificatifs négatifs au sujet d’Emile Zola, mais si ce n’est pas forcément LE plus grand auteur de son époque c’est tout du moins mon préféré ! Ah, les Rougon-Macquart, ou comment découvrir toute la complexité d’un siècle au travers de la généalogie d’une famille. Ces romans ont marqué ma jeunesse. Certains sont plus accessibles que d’autres (je pense notamment « Au bonheur des dames » à qui malheureusement les profs de français ont fait bien du mal mais qui reste un très bon livre, certainement son plus positif d’ailleurs), mais tous ils m’ont fait vibrer. Ma seule exception est « L’argent » que je n’ai pas réussi à finir. Le milieu de la bourse, quelle que soit l’époque me restera toujours hermétique ! Mais des plus populaires comme « Germinal » ou « La bête humaine » au moins connus comme « La fau...

Lire la suite...

Tout-Fou

L'histoire se passe dans les années 50. Seppel est un jeune alsacien plein de vie, qui rêve de cirque et de liberté. Acrobaties et pitreries sont son lot quotidien, au grand dam de son entourage qui l'a surnommé "Tout-fou". Alors quand un petit cirque arrive dans son village, Seppel est fou de joie ! Le spectacle, les artistes, les roulottes, il a des étoiles plein les yeux. Le retour à la réalité, lorsque le cirque plie bagage est donc bien difficile pour le jeune garçon. Aussi lorsqu'il retrouve une broche perdue par la petite écuyère, il ne lui en faut pas plus pour faire son baluchon et partir à la recherche de la fillette. Commence alors un long périple à travers la France, ponctué de rencontres plus ou moins amicales, de gros ennuis mais aussi de belles découvertes.

Tout-fou, c'est peut-être mon premier roman, c'est en tout cas celui qui a marqué mes premières années de lectrice "autonome". Tout-fou c'est un hymne à la liberté, une aventure palpitante sur les routes de...

Lire la suite...